Top 05 des points clés d’une gestion de trésorerie d’entreprise saine

Combien de fois avons-nous entendu des entrepreneurs se dire qu’il faut qu’ils assainissent leurs finances. La volonté ne leur manque pas mais la mise en pratique semble parfois demander des efforts surhumains. Dans le cas où vous souhaitez gestion de trésorerie d’entreprise saine, les quelques points qui suivent pourraient vous intéresser.

Une gestion de trésorerie d’entreprise saine repose sur la prévision

Pour les néophytes, la trésorerie est l’ensemble des sommes d’argent disponible dans la caisse de l’entreprise. Certaines liquidités placées dans d’autres organismes peuvent également compter. Le premier point d’une gestion de trésorerie d’entreprise saine serait l’établissement d’une bonne prévision. Il faudra déterminer avec précision les dates de décaissement important pour ne jamais être à découvert. C’est également important de garder une liquidité qui permet de maintenir le fonctionnement de l’entreprise. Ensuite, ce serait aussi indispensable d’insister sur les rentrées d’argent. Il faudra notamment réduire les échéances des factures émises.

Garder l’argent dans les caisses le plus longtemps possible

Inversement, il faut négocier les délais de règlement des fournisseurs. C’est possible et cela se pratique assez couramment. Il y a aura toutefois des postes de dépenses qui ne peuvent pas attendre. C’est le cas de la paie, des cotisations ainsi que des taxes. Les retards peuvent entraîner des pénalités. Quoi qu’il en soit, il faut garder l’argent le plus longtemps possible dans les caisses. En suivant cette logique, les stocks sont à réduire au minimum viable pour ne pas engager d’importantes sommes. Cependant, il faudra rester prudent. Une rupture de stock pourra occasionner des manques à gagner importants.

Avoir les finances saines revient avant tout à rester réaliste

L’optimisation de la gestion de trésorerie exige de l’objectivité. En cas de problème, le chef d’entreprise à intérêt à ne pas laisser la situation s’éterniser. Si l’argent manque dans les caisses, il faudra faire des recouvrements ou demander un financement au niveau de la banque. A ce titre, un bon terme avec le banquier constituera une autre clé d’une gestion de trésorerie d’entreprise saine. Cette bonne entente va au-delà d’une autorisation de découvert. La banque peut proposer des solutions pour faire face aux difficultés.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *