Tout ce qu’il faut savoir sur le DAX, l’indice boursier allemand

Le DAX constitue l’indice de référence de la bourse allemande. Il regroupe particulièrement les 30 plus grandes capitalisations allemandes. Comme l’Allemagne fait partie des plus grandes puissances mondiales, le pays est donc une référence sur le marché boursier. Mais en quoi consiste véritablement cet indice allemand, comment fonctionne-t-il et à quoi sert-il ? Découvrons ici tout ce qu’il faut savoir sur le DAX.

Dax : qu’est-ce que c’est ?

Comme nous le savons déjà, le DAX est un indice boursier. Mais de quoi s’agit-il plus exactement ? Le DAX, appelé aussi DAX30, regroupe les 30 valeurs les plus importantes sur les capitalisations allemandes surtout présentes à la bourse de Francfort. Les sigles DAX signifient précisément en allemand Deutscher AktienIndex ou en français l’indice des actions allemandes. À ses débuts, l’indice a été créé sur une base de 1000 points en 1988. Aujourd’hui le DAX représente le premier indice boursier européen sur le marché mondial. Vous pouvez voir ce site pour mieux comprendre l’importance du DAX sur le marché boursier en Europe.

Quels sont les différents indices DAX ?

En Allemagne, il existe plusieurs bourses qui doivent être prises en considération lorsqu’on parle d’indice boursier. En effet, il y a bien évidemment la bourse de Francfort, celle de Berlin, de Stuttgart ou encore celle de Munich. Cependant, parmi toutes ces bourses, la bourse de Francfort reste la plus dominante. Le DAX a été calculé pour la première fois en 1988 par la bourse de Francfort. Depuis, cette bourse a créé plusieurs indices DAX tels que le DAX pour les petites entreprises, les DAX par secteurs, les DAX ESG. Parmi les 30 plus grosses entreprises allemandes qu’on retrouve sur cet indice, on a Adidas, Allianz, Bayer, BMW, la Deutsche Bank, Siemens ou aussi Volkswagen.

Comment se calcule le DAX ?

La valeur de l’indice DAX est calculée suivant la « méthode du flottant » qui signifie que seul le nombre d’actions aisément disponibles est pris en compte. Aussi, pour conserver la fiabilité de l’échantillon d’entreprises, une société ne peut pas avoir un poids indiciel supérieur à 10 % du DAX 30. Toutefois, les entreprises du DAX représentent 75 % du capital utilisé à la bourse allemande. Le calcul du DAX dépendra du DAX à déterminer. En effet, pour le DAX PR, le calcul se fera comme le CAC 40 été les dividendes ne seront pas considérés dans le calcul de l’indice. Le DAX TR quant à lui intègre les dividendes versés par les entreprises dans l’indice.

Quelle est la performance du DAX ?

Même si la performance du DAX est inférieure à celle du CAC 40, cette performance représente fidèlement celle des autres indices boursiers, tels que le S&P 500 aux États-Unis. Si on le compare aux autres indices, la performance annuelle du DAX reste faible. En effet, la bourse allemande présente une performance de 7,2 % tandis qu’elle est de 10 % pour les États-Unis et 9,4 % pour la France. Toutefois, le DAX occupe une place importante sur le marché allemand, car il sert à mesurer la performance des sociétés allemandes cotées et sert de support aux produits dérivés.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *