Les étapes à suivre pour obtenir un prêt entre particuliers

En cas d’interdit bancaire, de besoin d’argent urgent ou de financement de projet, le prêt entre particuliers est une solution rapide qui peut faciliter la vie. Comment l’obtenir ?

Modes d’obtention d’un prêt entre particuliers

Pour contracter ce type de prêt, l’emprunteur peut s’accorder un crédit avec un proche, un ami ou un membre de la famille. D’ailleurs, c’est la forme la plus courante de ce type d’emprunt. Elle se base sur une relation de confiance. Par ailleurs, il est aussi envisageable de passer par internet. Effectivement, comme les nombreuses propositions de crédit en ligne facile, le crédit entre particuliers connait une forte croissance sur la toile.

À savoir que les sites web sont les médias principaux de ce type de financement. Pour ce faire, un prêteur privé suggère son aide financière. En contrepartie, il perçoit un intérêt tout en garantissant son investissement. Le site internet se charge d’obtenir les garanties indispensables et met les fonds à la disposition de l’emprunteur. Une autre façon d’obtenir ce type de prêt est le prêt vendeur. Il s’agit d’un crédit mis en place et accordé par le vendeur du bien que l’on veut acquérir.

Enfin, un prêt entre particuliers peut passer par les organismes de crédit comme le cas du financement participatif. Il est surtout proposé aux personnes sous interdictions bancaires qui ne peuvent pas recourir à un établissement financier. Dans ce cas, l’organisme joue le rôle d’intermédiaire entre le prêteur et l’emprunteur. Pour ce faire, l’emprunteur peut comparer diverses offres en passant par un simulateur en ligne. Si une proposition répond à son attente, il pourra envoyer sa demande de prêt en ligne et remplir les dossiers sollicités. On compte notamment les photocopies des pièces d’identité, de la facture énergétique, des derniers avis d’impositions, des justificatifs de revenu et du relevé d’identité bancaire courant.

Les conditions à remplir pour obtenir un prêt entre particuliers

Pour un prêt entre particuliers simples, sans passer par un établissement de crédit, une preuve d’emprunt par écrit doit toujours se faire. Effectivement, même s’il est réalisé entre proches. Il est envisageable de rédiger un contrat de prêt signé par les deux parties. Il peut également être une simple reconnaissance de dette signée de la seule main de l’emprunteur. Qu’importe l’écrit choisi, l’objet doit préciser qu’il s’agit d’un prêt remboursable.

Si la somme excède les 760 euros, l’acte doit contenir les détails des modalités de remboursement, entre autres, sa durée, la date et le taux d’intérêt appliqué s’il y en a. Il fera ensuite l’objet de déclarations fiscales obligatoires comme la « Déclaration de contrat de prêt ». Il est à noter que le document doit également contenir l’identité du prêteur et de l’emprunteur en mentionnant le nom, le prénom et l’adresse. À part cela, il doit indiquer le montant exprimé en lettres et en chiffre de la somme prêtée. En outre, en ce qui concerne le taux d’intérêt, le prêt entre particuliers suit les règles d’un contrat de crédit. Ce taux libre doit appliquer les taux d’usure réglementaires.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *