Assurance emprunteur : les niveaux de couverture disponibles

Exposée comme une solution de prévoyance contre toute forme d’imprévus, l’assurance emprunteur peut couvrir un bon nombre de sinistres. Quoi qu’il en soit, ces derniers doivent être conformes aux paramètres fixés par le Code des assurances en ce qui concerne l’univers du financement. En général, les évènements accordés sont : le décès, la perte totale et irréversible d’autonomie, l’incapacité temporaire totale, l’invalidité permanente totale ou partielle et la perte d’emploi. La suite de cet article délivrera de plus amples précisions à ce sujet.

La garantie perte d’emploi

Dans la mesure où l’emprunteur vient à perdre son statut professionnel, quelle que soit la nature de son contrat, l’assurance emprunteur s’applique également. Toutefois, il est impératif de respecter le délai de franchise et de carence imposé par le contrat d’assurance. Ces derniers se réfèrent à une période pendant laquelle aucune indemnisation n’est versée par l’assureur. Cliquez https://www.pret-personnel-rapide.com pour obtenir plus d’informations à ce sujet.

La garantie décès

Le premier niveau de couverture intégré par l’assurance emprunteur est le décès. Dans la mesure où l’assuré vient à décéder, c’est l’assureur qui va prendre la relève en ce qui concerne le remboursement du capital restant dû. Aucune participation n’est sollicitée à la famille, tout est pris en charge par l’organisme, démarches administratives y comprises.

La garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie)

Les garanties de l’assurance emprunteur s’appliquent également dans le cas où l’emprunteur fait l’objet d’un problème d’autonomie pour effectuer ses habitudes quotidiennes (se déplacer, manger, prendre un bain, travailler, etc.). On parle ici de la garantie PTIA. L’indemnisation est assurée par l’assureur. Dans cette optique, ce sont les deux organismes (l’assurance et le prêteur) qui doivent se mettre d’accord pour les modalités de remboursement.

La garantie incapacité temporaire totale

L’assurance de prêt intervient également lorsque l’assuré se trouve dans un état sanitaire qui le rend incapable d’exercer efficacement son activité professionnelle. Celui-ci peut être un accident ou une maladie grave. Malgré tout, il faut reconnaître que pour cette situation, l’indemnisation peut se dérouler sous plusieurs modalités. En fonction de la gravité de l’état de l’assuré, l’assureur doit fixer la durée ainsi que le pourcentage du capital à rembourser.

La garantie invalidité permanente totale ou partielle

Il faut avant tout préciser que cette garantie ne s’applique que pour les emprunteurs se trouvant dans une incapacité à gagner des revenus. Mais le niveau d’inaptitude doit être vérifié et validé par l’organisme assureur. Le pourcentage de l’indemnisation fourni repose sur cette évaluation. Ce qui renvoie à un remboursement partiel ou total du capital restant dû. C’est comme ça que la garantie invalidité permanente totale ou partielle se met en action.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.